Semis- Concombres

Concombre

Semis : mai

Température : 30°C

Récolte : juin

Date de semis et de plantation du concombre

Le concombre se sème en mars et avril sous abri, en poquets de 3 à 4 graines, pour un repiquage en pleine terre, lorsque les pieds font 15 cm environ, après la fin des risques de gelées, soit vers mi-mai ou fin mai, en gardant 60 cm entre chaque pied et 1 m entre les rangs.

S’il y a un légume d’été particulièrement prisé pour son côté rafraichissant et peu calorique, c’est bien le concombre, le plus souvent acheté sous forme de plant en godets prêts à être mis en terre. Cependant, vous pouvez faire vous-même vos semis afin de pouvoir planter vos propres plants, ce qui revient, en plus, moins cher !

Quand semer et planter les concombres ?

Comme l’ensemble des espèces et variétés qui constituent la grande famille des cucurbitacées, les concombres sont de culture facile dès lors qu’ils sont dans une terre suffisamment réchauffée avec une température de l’air d’au moins 12°C. Le moindre coup de froid bloque sa croissance (sous les 10°C) et le gel lui est fatal.

Les concombres ont besoin d’un sol profond, frais, riche, meuble et humifère, légèrement acide.

Les semis se font à partir de début mars jusqu’à fin avril sous châssis ou sous serre chauffée à 18-20°C. Pour entreprendre les semis de concombre directement en place, attendez fin avril à mi-mai pour les régions du Sud, et fin mai pour les régions de France les plus froides.

La plantation se fait vers mi-mai (un peu avant dans le Sud) après les Saints de glace qui marquent traditionnellement la fin des risques de gel : les plants mesurent alors généralement une quinzaine de centimètres et vous les planterez en respectant une distance de 60 cm entre chaque pied.

Si vous choisissez de récupérer les graines de vos propres concombres, faites attention car les variétés s’hybrident très facilement entre elles, ce qui peut conduire à faire des concombres "dégénérés". Toutefois, si vous souhaitez faire cela, choisissez un fruit porté par un pied très vigoureux, récoltez les graines lorsque le fruit est bien mûr, lavez les graines et faites-les sécher dans un endroit chaud à l’ombre. Vous les conserverez dans un sachet en papier jusqu’aux semis printaniers.

Comment semer et planter les concombres ?

Que les semis se fassent sous châssis ou en pleine terre, vous mettrez 3 ou 4 graines par godet ou par trou, enfoncées à 2 centimètres de profondeur. Recouvrez d’un peu de terre fine et arrosez. La levée se fait en une semaine environ.

Lorsque les graines auront germé, ne gardez que le plant le plus vigoureux par godet ou poquet.

La plantation devra se faire dans une terre bien ameublie, sans mottes ni cailloux ni adventices, en versant une poignée de compost bien décomposé au fond de chaque trou de plantation.

Si vous faites des rangs de concombre, gardez un mètre entre chaque rang. Vous paillerez le sol pour garder la fraicheur et pour éviter que les fruits soient sales mais vous pourrez également tuteurer ou palisser les pieds sur un treillage.

Dès lors que vos plants sont en pleine terre, soyez extrêmement vigilants à l’égard des limaces et escargots qui grignotent les plants de vos concombres.

Dans votre plan de potager, prévoyez de planter les concombres près des laitue, ail, oignon, tomates, épinard, céleri, qui favoriseront la production mais éloignez-les des autres cucurbitacées avec qui l’association est néfaste.

Les concombres sont des plantes peu épuisantes pour le sol, cependant prévoyez une rotation des cultures de 3 ou 4 ans avant d’en cultiver à nouveau au même endroit.

Les premières récoltes commencent 3 à 4 mois après les semis. Et pour mettre toutes vos chances de votre côté pour réussir cette production de concombres, vérifiez votre calendrier lunaire pour semer en lune montante et planter de préférence en lune descendante, toujours un jour "fruit"

Concombre (Cucumis sativus), un gros cornichon

Le concombre est une plante annuelle herbacée qui peut être grimpante ou rampante, selon le tuteurage que vous faites ou pas. En bon cucurbitacée qui se respecte, le concombre impose sa présence dans le jardin, et s’étale avec des tiges longues de plusieurs mètres, ramifiées, anguleuses, munies de vrilles et de poils drus. Les feuilles comptent 3 à 5 lobes vert foncé avec le dessous grisâtre, elles sont pétiolée set opposées aux vrilles.

Les fleurs monoïques sont jaunes, en calice ou cornet. Elles donneront les fruits charnus, allongés, ovales ou plus arrondis, lisses ou épineux, généralement de couleur verte mais pouvant être aussi jaunâtre ou blanchâtre selon les variétés, avec une chair épaisse et ferme au milieu de laquelle se trouvent quantité de graines. Des variétés à cornichons figurent parmi les concombres : c'est la même plante !

Avec seulement 10kcal/100g, ce légume est très apprécié en été pour sa fraicheur et son faible niveau de calories. Diurétique, dépuratif, le concombre offre une bonne teneur en calcium, sodium, fer et vitamines A, B1, B2, C et PP. Certaines personnes le digèrent mal, cependant.

Famille : Cucurbitacées

Type : annuelle

Origine : Nord de l’Inde

Couleur : fleur jaune, fruit vert foncé en général

Semis : oui

Bouture : non

Plantation : oui

Récolte : de mai à septembre

Hauteur : jusqu'à 3 m

Sol et exposition idéals pour la culture du concombre

Un sol riche en humus, frais et profond (il peut pousser sur du fumier !) mais pas trop humide convient au concombre. C'est par ailleurs un grand fan de chaleur et de soleil, sans lesquels il cesse de se développer. Il redoute l’excès d'humidité et le froid : la moindre gelée le fait mourir.

Date de semis et de plantation du concombre

Le concombre se sème en mars et avril sous abri, en poquets de 3 à 4 graines, pour un repiquage en pleine terre, lorsque les pieds font 15 cm environ, après la fin des risques de gelées, soit vers mi-mai ou fin mai, en gardant 60 cm entre chaque pied et 1 m entre les rangs.

Conseil d’entretien et de culture du concombre au jardin potager

Après la plantation paillez le sol pour qu'il reste frais. Vous pouvez laisser courir les tiges au sol : dans ce cas, le paillage vous évitera de cueillir des concombres avec de la terre, mais vous pouvez également palisser les pieds en les faisant grimper sur un treillage, un grillage ou de simples fils tendus à la verticale.

Récolte, conservation et utilisation du concombre

Le concombre se récolte entre 3 et 4 mois après le semis, soit juillet à septembre selon la date du semis, et doit être cueilli relativement jeune pour éviter que les graines ne soient trop grosses : il est également plus croquant et plus juteux à ce stade.

N’attendez pas pour savourer votre concombre car une fois récolté, il dépérit assez vite et ramollit. C’est généralement en salade qu’il est utilisé, en tzatzíki grec, ou parfois cuit en potage, mais les rondelles de concombre sont aussi connues pour hydrater la peau !

Maladies, nuisibles et parasites des concombres

Les taches vertes de l’anthracnose du concombre se reconnaissent facilement, mais les pucerons et l'oïdium sont également à surveiller.

Emplacement et association favorable du concombre avec les autres légumes du potager

Le concombre fera un bon compagnonnage avec les choux, céleri, haricot, laitue, maïs, oignon, petits pois, fenouil, mais devra être gardé à l'écart des pommes de terre et des autres cucurbitacées (courge, potiron, courgette...).

Variétés de concombres conseillées pour une plantation au jardin

Des plus originaux, comme le concombre rond à la couleur jaune claire, aux plus traditionnels comme le 'Long vert Anglais' à la couleur verte foncée et à la forme allongée, il en existe diverses variétés dont chacune a ses caractéristiques. Les hybrides sont plus résistantes aux maladies. On peut citer le 'Vert long maraîcher', 'Le généreux', demi-long légèrement épineux, 'White wonder', blanc, long, 'Pomme' à fruits ronds blanchâtres...

Concombre